LaFerrari

Menu

Architecture

L'architecture de la LaFerrari correspond à une apogée en matière d'innovation, même au regard des exigences légendaires de Ferrari. L'objectif était d'atteindre des niveaux jamais égalés d'efficacité aérodynamique, d'aboutir à une répartition idéale du poids, d'abaisser autant que possible le centre de gravité de la voiture et surtout d'intégrer le mieux possible le nouveau système hybride. Tous ces objectifs ont été atteints sans empiéter sur l'espace disponible dans l'habitacle, ni réduire le confort ou l'accessibilité.

  • The centre of gravity was lowered by 35 mm
  • 59% weight to the rear

La carrosserie de ce nouveau modèle est plus étroite et basse que la série limitée précédente, ce afin d'atteindre une efficacité aérodynamique optimale. Le centre de gravité a été abaissé de 35 mm. Pour y parvenir, l'agencement et l'intégration de tous les principaux composants et du HMI (human machine interface) ont été repensés pour, au final, obtenir une maniabilité et une réactivité extraordinaires. Cette toute nouvelle répartition du poids se traduit par un placement des masses entre les deux essieux, ce qui permet à la LaFerrari de bénéficier d'un faible moment quadratique, ainsi que d'une stabilité et d'une adhérence exemplaires en toutes circonstances. 59 % du poids du véhicule est désormais placé à l'arrière.

  • the cross between sports car and F1 single seater
  • Individual settings for pedal box and the steering wheel

L'intégration du système hybride a constitué l'un des défis majeurs de la conception de la LaFerrari. Malgré un empattement et une longueur globale maximale identiques à ceux du modèle Enzo, la LaFerrari intègre à la fois le système hybride et la boîte de vitesses à double embrayage F1, ainsi que leurs systèmes de refroidissement. En d'autres termes, grâce à un travail d'ingénierie et de conception des plus méticuleux et astucieux, nous avons réussi à intégrer l'équipement de deux voitures en une seule.

La conception de l'habitacle de la LaFerrari, inspirée par l'efficacité de la position très basse, allongée et ergonomique du pilote de F1, propose donc un siège très incliné dans lequel le haut du corps, les jambes et les bras du conducteur sont plus inclinés. La LaFerrari se situe donc à la croisée des chemins entre la sportive et la Formule 1 monoplace. Pour réaliser cette performance, nous avons dû intégrer au châssis un siège personnalisé abaissé afin d'améliorer la perception par le conducteur du dynamisme de la voiture.

Le pédalier a été modifié pour que le conducteur puisse placer ses jambes de sorte à commander avec une très grande précision le frein et l'accélérateur. De même, le nouveau volant, plus petit, peut être réglé en hauteur comme en profondeur. Grâce à la conception du châssis et à l'ouverture des portes, il est plus facile d'entrer et de sortir de la voiture, alors que l'espace de l'habitacle est préservé.

All various functions are integrate on the wheel